AOC, les bons fanzines ne meurent jamais

AOC, les bons fanzines ne meurent jamais

On ne peut pas dire que nous vivons l’âge d’or du fanzine, ces publications papier ou numériques créées par et pour des amateurs éclairés. Dans le milieu de la SFFF, on en trouvait pléthore dans les années 90 et jusqu’au années 20. Comme beaucoup d’écrivain du milieu, c’est notamment grâce à ces publications de passionnés que j’ai pu tester mon style et mes idées sur de vrais lecteurs.

Couverture de l'anthologie AOC Millésime

Beaucoup ont disparu, mais certains font encore de la résistance. Après la résurrection provisoire de Marmite & Micro-ondes (aka Marmites et Microondes, aka MéMo, aka M&Ms), qui se fend de son anthologie après 10 ans de sommeil, voici que le toujours vaillant AOC (aka Aventures Oniriques et Compagnie) lance sa deuxième anthologie Millésime, avec les meilleurs textes parus dans ses pages ces dix dernières années.

J’ai eu l’honneur d’être invité à figurer dans ce prochain volume, grâce à ma nouvelle le Ferrovipathe, lauréate du prix Zone Franche de la meilleure nouvelle du fandom en 2009. Je suis content, j’adore quand mes textes reprennent du service (il faudra sans doute que je fasse une petite passe dessus pour l’occasion), et malgré le temps qui passe, ça reste une de mes nouvelles préférées.

En attendant la sortie (fin de l’année ? Début de l’année prochaine ? Je ne sais pas encore), je vous recommande de vous procurer en occasion le premier volume de cette antho, parue en 2009 (malheureusement plus disponible).

Avec au programme :
L’Ogre, Le Chat et les Mathématiques de Jo Belley
La Métamorphose des Mégaston d’Evelyne Beuzit
Cette bonne vieille Terre de Willy AmShani
Les Petites Voyageuses de Jean Effer
Nourriture Spirituelle d’Olivier Bourdy
Comme un agneau de Karim Berrouka
Je rêvais des fays de Yohan Vasse
Chamane de Kervenou
Peur au ventre de Willy AmShani
La Musique des Sphères de Olivier Rouy
Quand est mort le poète de Camille Occoy
Death Doll Blues de Sébastien Juillard
Brad 2051 de Vanessa du Frat
Mata Napari de Francis Berthelot
Raven K. de Xavier Mauméjean

Du beau linge, comme vous pouvez le constater. Ca vaut le coup de fouiller les bouquineries et les sites d’occasion.

A bientôt pour plus de news sur l’AOC Millésime deuxième du nom !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :