Réponse… en retard.

Réponse… en retard.

Oui, ça fait plusieurs jours que j’aurais dû vous donner la réponse de la question précédent. Non content d’être en retard, je vais laisser au gagnant le soin de répondre à ma place (feignant jusqu’au bout).

Il s’agit de Nicolas Barret, qui l’emporte en raison de la précision de sa réponse. Je vous laisse juge :

Dans Incredible Hulk 182, Hulk est attiré par la musique d’un harmonica. Il rencontre un clochard « Crackajack Johnson » qui se montre très accueillant et l’invite à partager son feu de camp. Il lui apprend même à écrire (à manger avec une fourchette aussi mais avec de moins bons résultats : Hulk mange la fourchette). L’ensemble rappelle bien sûr énormément le monstre de Frankenstein et le vieil homme aveugle.  Je ne rentre pas dans les détails mais plus tard quand cet homme meurt, Hulk l’enterre, place une plaque et, grace à son apprentissage de l’écriture, inscrit le nom sur cette plaque. 


L’autre découverte notable qu’apporte Crackajack Johnson à Hulk est celle des haricots, pas les haricots verts mais les flageolets (beans). 


Ca a été un point assez récurrent pendant longtemps (par exemple la page jointe de Incredible Hulk 195 où il s’en goinfre jusqu’àtomber de sommeil ou le repas avec d’autres héros) avant de disparaitre un peu. 


La nourriture comme souvent en fiction fait partie des choses se déroulant le plus souvent « hors case » et on n’en sait pas grand chose. Les beans pour Hulk sont un des très rares cas où un superhéros est caractérisé par un aliment, une nourriture. On trouve toutefois un autre contre exemple, chez DC cette fois, avec Martian Manhunter qui a une adoration pour les Oreos. Ou Deadpool plus récemment avec les Chimichangas et les Tacos.

Magistrale réponse documentée, comme je vous l’avais dit. Nicolas aura bien mérité son lot !

Le concours est terminé pour cette année. J’enverrai tous les paquets aux gagnants la semaine prochaine.

One Reply to “Réponse… en retard.”

  1. L’ORIGINE DE HULK
    Popeye un jour en ayant marre
    De se goinfrer des épinards
    Se fit greffer leur ADN.
    Depuis Bruce Banner a la haine,
    Mais comme il est écologisse,
    Il s’est engagé chez Greenpeace.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :