Videz ma bibliothèque : 2e question !

Videz ma bibliothèque : 2e question !

Pour la 2e question du concours « videz ma bibliothèque », nous allons rester dans l’entourage de notre bon ami Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord, Prince de Bénévent.

En effet, la question portera sur un chef qui lui avait été prêté lors de son séjour à Vienne, après le premier Empire : Antonin Carême.

Marie Antoine Carême dit Antonin Carême n’est pas n’importe quel grand chef : il s’agit du premier chef, rien que ça. Il est le premier à recevoir cette appellation. C’est même lui qui a inventé la toque ! Rien que ça !

Antonin Carême. Plutôt beau gosse tant qu’il n’ouvrait pas la bouche.

Parti de rien (son père l’abandonne enfant à une barrière de Paris avec une pièce), il parvient à devenir apprenti chez le meilleur pâtissier du moment. Il travaille un moment dans l’hôtel particulier de Talleyrand où il découvre l’architecture. Il s’en inspire pour construire d’étonnante pièces montées et autres timbales qui vont vite faire sa réputation dans le monde entier.

Il meurt à l’âge de 48 ans. On suppose qu’il succomba à une silicose causée par les fumées de fourneaux de cuisine, ou aux complications d’une carie dentaire : manipulant souvent du sucre, le pauvre avait les dents dans un état déplorable.

D’ailleurs, combien lui reste-t-il de dents aujourd’hui, à notre bon Antonin ? Car son crâne est visible (hors période épidémique) dans un musée Parisien. Tiens, donnez moi aussi le nom du musée pour compliquer un peu l’épreuve.

Vous avez jusqu’à Lundi pour envoyer vos réponses à olivier@gechter.org !

Qui dit « deux questions », dit « deux cadeaux » : Le gagnant remportera (dès que je pourrai l’envoyer) un exemplaire du Best of de Thierry Marx, ainsi qu’un exemplaire de Mission Kitchenette, de Frank Arif et moi-même. De quoi vous aider à agrémenter votre détention forcée ces prochaines semaines.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :