Petit caprice de rentrée

Petit caprice de rentrée

Je vous l’ai peut-être déjà dit, mais je suis accroc aux fournitures de bureau. J’essaye de me contrôler toute l’année, mais la rentrée est toujours une occasion de replonger dans mon vice.

Cette année, j’ai offert ma vieille plume Kaweco Lilliput à mon fils, ce qui m’a offert un prétexte tout trouvé pour en acheter une neuve. Une plus grande, si possible : le lilliput méritait bien son nom. Il était tout perdu dans ma grosse main.

Oh ! La jolie boîte-plumier en fer blanc bien vintage !
Kaweco est une marque allemande qui a eu des hauts des bas (au moins 2 faillites) mais qui a le vent en poupe en ce moment.

Auteur de steampunk (entre autres) oblige, je me devais d’avoir un stylo en alliage de cuivre, comme mon précédent stylo.

Kaweca a su exhausser mes vœux avec un magnifique stylo Supra en laiton.

IMG_1342
Le beau stylo dans sa boîte. Pour l’instant, il est doré, mais il va s’oxyder et devenir plus foncé. 
13 cm d’élégance laitonnesque (oui, j’ai de la pâte à pizza sur l’ongle. Vous êtes observateurs).

Plus fin que les autres stylos de la marque, plus long et plus épais que le Lilliput, il tient  carrément mieux en main et accepte les cartouches standard comme les cartouches Waterman.  Le capuchon se visse et se dévisse, ce qui permet d’allonger le stylo (même s’il en a moins besoin que le Lilliput) et d’assurer une parfaite étanchéité du capuchon fermé. Du coup, la plume sèche peu. Pour un usage occasionnel, c’est parfait. Finies les corvées de débouchage de la plume !

IMG_1349
Une jolie plume élégante.

La plume est beaucoup plus large et élégante. Elle est disponible en 5 épaisseurs, de ultra-fine à extra-large. Comme d’habitude, elle est fournie avec une plume moyenne et il faut acheter une plume plus fine à part.

Ce que j’aime particulièrement dans ce stylo, c’est qu’on peut changer sa longueur. Regardez :

IMG_1345-2
Hop ! Un corps stylo coupé en 3 morceaux (plus un capuchon)
IMG_1346.png
Et hop ! Remonté en version courte ! Rangez bien la pièce en surplus dans le plumier si vous ne voulez pas la perdre.

Nous sommes d’accord, ça ne sert pas à grand chose. C’est donc totalement indispensable et ça justifie à lui seul le prix exorbitant que j’ai payé pour ce jouet (le laiton, c’est cher de nos jours… pénurie de cuivre… deutsch qualität… tout ça).

Bref, si vous êtes assez bête pour claquer dans les 100€ pour ce joli jouet, vous le trouverez à la FNAC, grands magasins et chez bon nombre de papeterie de bon goût. Si vous préférez internet, je vous recommande le site de Stylo en Ligne (toujours mieux qu’Amazon).

Je vais l’utiliser ce week-end pour débloquer le climax de ma nouvelle en cours. Sur un Moleskine, histoire de toucher le fond du snobisme le plus crasse. Au café le Flore ? Non, je risquerais de tomber sur Yann Moix et Bernard Henri Levy.

 

Vous m’en direz des nouvelles !


 

2 Replies to “Petit caprice de rentrée”

  1. Tu as bien raison de te faire plaisir. Il m’avait ete offert un stylo Hermes que j’ai perdu lors du vol de mon sac à dos contenu aussi mon pc pro et le mon bel Ipad… Cela remonte à près de 10 ans mais je garde la nostalgie des lignes que j’ai pu ecrire avec.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :