Evariste, la suite

Evariste, la suite

Ceux qui me suivent sur Twitter le savent déjà : j’ai terminé le premier jet de la suite de mon premier roman, Evariste !

Plus de 460000 caractères, il se déroule entièrement dans le milieu musical (et occultiste, ça va de soi). Le titre n’est pas encore arrêté.

On y retrouve Evariste (évidemment), Gidéon Bomba, les Clédard mère et fille, monsieur Qwan (un peu), D’Alembert et l’inspecteur Lepigeon. Mais bien d’autres personnages s’ajoutent à la galerie.

Il reste encore du boulot pour passer du premier jet au bon à tirer, mais on avance, on est plus près d’y arriver que jamais !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :