L’Évolution pour les débutants.

L’Évolution pour les débutants.

Dans le dernier volume de ses Notes, Boulet décrit en quelques pages le fonctionnement de l’évolution en la transposant aux objets quotidiens (de la housse de couette aux CD). C’est excellent et très pédagogique.

Je me permets ce droit de citation pour vous allécher :

(null)
(Au passage je vous recommande fortement d’acheter les Notes de Boulet, ed. Delcourt, coll Shampoing, 9 volumes lisibles séparément).

Boulet l’exprime très bien dans cette bande dessinée : l’évolution n’est qu’une conséquence de l’adaptabilité des espèces. Les espèces mal adaptées meurent ou ont une descendance moins nombreuse (ce qui, au fil des générations, peut revenir au même, si la compétition entre espèces est rude). Les espèces mieux adaptées prennent le dessus, parfois très rapidement.
C’est tout et ça explique tout en un paragraphe.

Je pensais jusqu’à il y a peu qu’on n’avait pas d’exemples directs de l’évolution à l’échelle d’une vie humaine.
Or, en cherchant un peu, j’ai découvert qu’il y en a quelques uns : les zèbres naissant sans rayure n’atteignent pas l’âge adulte (leurs rayures les protègent de parasites mortels), en une génération, les papillons trop visibles dans un nouveau milieu disparaissent au profit de leurs membres les plus discrets ou les lézards arboricoles dont seuls les meilleurs grimpeurs ont survécu à l’arrivée d’un nouveau prédateur, et ce, en l’espace de quelques années.

Décidément, la sélection naturelle est fantastique et je ne comprends pas pourquoi les religions ne se la sont pas appropriées, pour illustrer le génie divin.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :